L’Europe des centres de rétention, Nicolas Lambert*

*Nicolas Lambert est cartographe au CNRS On imagine souvent les frontières comme des lignes délimitant,de façon binaire, un dehors et un dedans. En cartographie,on aura donc souvent tendance à les représenter par desfigurés linéaires suivant précisément les contours des pays, avec unecertaine flexibilité néanmoins concernant les tracés maritimes.Pourtant, quand on regarde cette carte représentant les endroits deprivation de liberté en Europe (pilier aujourd’hui majeur des … Continuer de lire L’Europe des centres de rétention, Nicolas Lambert*