Hors les murs

L’équipe de Progressistes à Toulouse !
Du 9 au 14 juillet a eu lieu à Toulouse la 8e  édition d’Euro Science Open Forum (ESOF) consacrant la ville « Cité européenne de la science ». Cet événement a réuni près de 4 000 chercheurs acteurs socioculturels, économiques et politiques venus du monde entier. En parallèle aux conférences de cette manifestation, et à l’invitation de la fédération du Parti communiste de la Haute-Garonne, l’équipe de Progressistes a pu intervenir dans deux des débats qui ont jalonné cette semaine de juillet.

Débat Toulouse
Premier débat sur la recherche médicale avec, de gauche à droite :
Amar Bellal, rédacteur de chef de Progressistes;
Michel Pierre, directeur de recherche CNRS;
Thierry Bodin, délégué central CGT Sanofi Recherche;
Daniel Steinmetz, ancien responsable syndicat national des travailleurs
de la recherche scientifique CGT.

Le premier débat, Les choix stratégiques dans l’industrie pharmaceutique sont-ils compatibles avec les enjeux actuels de la santé publique ? a permis de faire le point sur la recherche médicale en France et dans le monde, et de pointer du doigt la course aux profits à court terme par le secteur privé du médicament, qui remet en cause la pérennité même de la recherche fondamentale dans ce secteur. Le second débat était Robotisation, intelligence artificielle : pertes d’emplois ou renaissance industrielle ? Après une brillante mise en contexte pour définir l’IA et ses multiples applications, les intervenants ont su analyser les changements macroéconomiques induits, et les possibilités de développements futurs pour l’industrie ou la médecine de cette révolution informationnelle. Les intervenants, de grande qualité, ont tous accepté de partager leurs analyses et contributions. Vous pourrez les lire dans les prochains numéros de votre revue. Les deux soirées ont ainsi réuni une centaine de personnes sur les deux jours, et ont contribué à élargir le cercle de ses lecteurs fidèles. L’équipe de la revue est prête à renouveler l’expérience et à intervenir ou à coorganiser d’autres débats partout où elle sera sollicitée. Pour chacun des débats, le regard complémentaire de la science et du travail, de chercheurs et de salariés.

Débat Toulouse
Deuxième débat sur l’intelligence artificielle avec, de gauche à droite :
Bruno Chaudret, directeur de recherche CNRS et membre de l’Académie des sciences;
Nasser Mansouri, économiste, ancien membre du Conseil économique et social;
Peppino Terpolilli, ancien chercheur en IA pour Total, membre du comité de rédaction de Progressistes;
Malick Ghallab, roboticien, directeur de recherche CNRS.

Progressistes à Angers
Notre revue était présente à l’université d’été du PCF qui s’est tenue une nouvelle fois dans les locaux de la faculté des lettres d’Angers, du 26 au 28 août 2018.

De nombreux ateliers étaient proposés aux participants. Quelques incontournables pour cette édition 2018: l’atelier sur le bicentenaire de Karl Marx et celui sur le 50e anniversaire de Mai 68. Mais aussi une grande marche pour la défense des services publics et un meeting en vue des élections européennes dans le centre-ville, ainsi que l’avant-première de Mélancolie ouvrière… Cette année, les communistes ont vu grand ! Comme chaque année, l’équipe de Progressistes a tenu un stand pour diffuser les numéros parus et proposer l’abonnement à la revue. Nous avons également animé certains ateliers, dont « L’âge de la Terre ou comment on établit une vérité scientifique » d’Hubert Krivine et « Travail, entreprise, politique » de Jean-François Bolzinger.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.