Merci, Anne*

*Hommage Ă  Anne Terrel

C’est avec tristesse et douleur que nous avons appris le dĂ©cĂšs de notre amie et camarade Anne Terrel, survenu le jeudi 7 septembre. Elle Ă©tait ĂągĂ©e de soixante trois ans et luttait depuis un an contre un cancer. Elle a Ă©tĂ© un des premiers artisans de Progressistes, revue au sein de laquelle elle dirigea la rubrique « Travail ». Militante active dans la section PCF du XXe arrondissement de Paris, elle Ă©tait aussi dirigeante fĂ©dĂ©rale. Juriste de formation, vivant la rĂ©alitĂ© du monde du travail et sa violence, elle nourrissait la revue de ses rĂ©flexions et idĂ©es d’articles. Elle signait ses textes de son pseudonyme, Anne RiviĂšre, pour ne pas se mettre en difficultĂ© dans son entreprise, oĂč elle menait des combats contre la dĂ©gradation des conditions de travail et les logiques marchandes qui y Ă©taient appliquĂ©es et les souffrances qui en rĂ©sultaient. Anne Ă©tait une femme d’une incroyable gentillesse, respectueuse d’autrui, d’une humanitĂ© rare. D’une douceur constante, elle nous manque dĂ©jĂ  et nous ressentons la douleur de sa disparition. Nous continuerons son combat Ă  travers la revue. Nous voulons exprimer ici toutes nos condolĂ©ances les plus sincĂšres aux proches et Ă  la famille d’Anne. 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.