Quelques mots …, Amar Bellal*

*Amar Bellal est le rédacteur en chef de la revue Progressistes.


En janvier 2011, en tant que responsable Ă  la formation des militants pour la fĂ©dĂ©ration de Paris du PCF, je sollicitai Jean- Pierre Kahane pour qu’il nous parle des rapports entre la science et la sociĂ©tĂ©. Pour lui adresser ma requĂȘte, j’avais dĂ» chercher son adresse Ă©lectronique : Ă  l’époque, je savais juste qu’il Ă©tait un mathĂ©maticien reconnu et membre du PCF. DĂšs le lendemain, j’avais sa rĂ©ponse positive, et enthousiaste Ă  l’idĂ©e de s’adresser Ă  la jeune gĂ©nĂ©ration. Il m’adressa peu aprĂšs, par courriel – le mĂ©dia de nos premiers Ă©changes –, une proposition d’intervention qui se prĂ©sentait sous la forme pĂ©dagogique d’une sĂ©rie de questions sur le thĂšme « science et sociĂ©tĂ© ». Quelques semaines plus tard, j’étais Ă  ses cĂŽtĂ©s lors de son intervention, et devant une trentaine de militants, en conclusion, nous avons convenu de garder contact afin de redynamiser ce front de rĂ©flexion au sein du PCF. J’étais loin d’imaginer que notre rencontre allait aboutir au lancement de la revue Progressistes en 2013. Le texte mentionnĂ© a Ă©tĂ© publiĂ© en intĂ©gralitĂ© par la Revue du projet en 2012 (1). Nous le proposons Ă  nos lecteurs car il illustre une fois de plus les qualitĂ©s de sa rĂ©flexion : elles valent exemple.

(1) Voir l’article suivant 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.