Du côté du PCF et des progressistes (N°4)

DOSSIER: « Sous les pavés, l’Europe »

La Revue du Projet N°36 – Avril 2014

C’est un travail remarquable que nous livre ici l’équipe de rédaction de la Revue du Projet, sur un sujet difficile : l’Europe.
Ce dossier est un clair appel à une refondation démocratique. Chaque peuple peut retrouver la maîtrise de
son destin et le libre choix de son modèle de société, sortir du carcan de la concurrence entre inégaux et bâtir des coopérations solidaires sur le périmètre qui lui convient, affranchi de la logique dogmatique du « marché unique ». La concurrence comme mode d’organisation de la production a sabordé notre appareil productif et accru les inégalités. L’heure est à la coopération et la mise en commun des moyens pour répondre aux besoins et travailler ainsi réellement à la Paix, en sortant de l’OTAN.

Pour construire enfin une Europe Sociale et écologique, prévenant les tentations hégémoniques, quels outils et quelles démarches ?

– Le scrutin proportionnel, l’initiative des Lois rendue au Parlement, une modification radicale du statut et des missions de la B.C.E pour en finir avec l’asservissement des États aux marchés financiers et à leurs critères.

– Traiter de façon solidaire les causes des inégalités sociales, venir en aide aux 19 millions de chômeurs en redistribuant de l’égalité aux citoyens par des stratégies de « définanciarisation » et relocalisations, promouvoir
des services publics européens et un vaste élan de formation professionnelle et d’appropriation des savoirs par tous.

– Une nouvelle politique industrielle, traitant en priorité la sidérurgie, avec un plan de relance privilégiant les besoins.

-Une nouvelle politique agricole et alimentaire en Europe, affranchie du modèle agro-libéral et des marchés spéculatifs, préservant les sols et les savoir-faire, développant la recherche agronomique, qui protégera une
agriculture paysanne importante pour la santé humaine, la nature et l’environnement.

– Des politiques de prévention et de réparation des dommages environnementaux avec les moyens financiers adéquats, un rôle nouveau de l’euro et du crédit favorisant les investissements créateurs d’emplois et de formation, plutôt que le cynique « marché des droits à polluer ».

Disponible en téléchargement libre sur  www.pcf.fr, il est également possible de s’abonner et recevoir chez soi la version papier.


Comment réinvestir la notion de progrès?

Yvon Quiniou – Conférence inaugurale du séminaire réalisé par la Fondation Gabriel Péri

L’idée de Progrès de l’homme a une histoire, issue du siècle des Lumières. Nous pouvons, si le Progrès pose question, en examiner les composantes et l’actualité.

Marx en a fait une observation lucide, profonde et originale: il y a bien un progrès des sciences et des techniques, qui prennent la forme des forces productives matérielles, et déterminent les rapports sociaux de production, lieu de l’organisation en classes de la société, depuis la sortie du communisme primitif. La division en classes, continuité transhistorique, contredit les « gains » scientifico-techniques.

La tentation peut être de basculer dans le nihilisme ou le relativisme, paralysant l’action. Yvon Quiniou pointe
avec justesse la question des valeurs. Si la reconnaissance de valeurs fortes, ou de critères faisant consensus progressivement, vient à vaciller, cela ne peut qu’ébranler la croyance au Progrès. Et ce, pour le plus grand bénéfice de ceux qui profitent d’une phase régressive de l’histoire, par cynisme ou méconnaissance idéologique.

Le Progrès doit être maîtrisé, éclairé, et relayé par la politique, inspirée du bien de l’humanité entière.

Les conférences du séminaire sont disponibles en version vidéo sur le site de la fondation Gabriel Péri : http://www. gabrielperi.fr


Université d’été 2014 du PCF

L’université d’été du PCF se tiendra les 29, 30 et 31 août 2014 aux Karellis, près de Saint-Jean de Maurienne dans les Alpes (adresse exacte : Village Club Renouveau Vacances « Porte Brune » Station les Karellis 73870 Montricher-Albanne).

Les inscriptions et les tarifs sont déjà en ligne sur formation.pcf.fr.

Le programme n’est pas encore définitivement établi, mais nul doute qu’il sera aussi riche que les précédentes éditions. Plusieurs dizaines d’ateliers sur des thématiques très variées et de haut niveau, des intervenants venant d’horizons divers, intellectuels progressistes, artistes, scientifiques, et près de mille participants attendus, et toujours le superbe cadre des Alpes, véritable bouffée d’oxygène avant d’attaquer la rentrée. Un
succès renouvelé chaque année, et toujours en progression.

Du côté de Progressistes, nous seront présents pour la deuxième année (jeunesse de la revue oblige), avec les numéros à disposition à un tarif préférentiel, et nous nous attacherons, comme l’année dernière, à animer un atelier scientifique d’observation du soleil avec du matériel spécialisé, très largement renouvelé par rapport à la précédente édition.
Nous aurons à disposition du public un spectrographe de haute résolution qui permettra de voir les différentes couleurs du spectre solaire en direct, ainsi qu’un dispositif pour observer notre étoile en lumière blanche, avec sa granulation et ses taches. N’hésitez pas à passer voir notre atelier (pourvu que le ciel ne soit pas couvert…).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s