Rennes: Un mandat de transition écologique dans la gestion de l’eau, Yannick Nadesan*

Rennes est souvent citée et primée comme une ville exemplaire pour sa gestion de l’eau. La prise en compte des pratiques agricoles autour de la ville y est pour beaucoup.

*Yannick NADESAN est adjoint au maire de Rennes.


La politique de l’eau potable menée par Eau du bassin rennais (500 000 habitants, 56 communes) s’appuie sur une stratégie d’ensemble de préservation qualitative et quantitative de l’eau. Ce choix politique est impératif dans ce territoire marqué par une ressource limitée, l’agriculture d’élevage intensive, le développement économique et démographique.

La société publique locale (SPL) qui a en gestion l’ensemble des infrastructures de production (captages, usines…) depuis 2015 est le « bras armé » de cette gestion durable stratégique et quotidienne de la ressource.

UNE TARIFICATION SOCIALE ET ÉCOLOGIQUE, LEVIER D’UN PROGRAMME D’ÉCONOMIE D’EAU

Mise en place de 2015 à 2019, la tarification sociale et écologique renverse le paradigme de la dégressivité du prix de l’eau. Elle se concrétise par la gratuité des 10 premiers mètres cubes, puis une tarification progressive par tranches, un crédit eau famille nombreuse, à partir du troisième enfant, et un chèque eau social de 30 € pour les 15000 ménages les plus modestes. Avec la fin de la tarification progressive, les entreprises sont, en outre, responsabilisées quant aux économies d’eau.

Le programme Écodo agit sur toutes les étapes du cycle de l’eau : amélioration du rendement des usines, investissements massifs dans la réduction des fuites dans le réseau, diagnostics-conseils avec les communes et financements d’équipements de récupération-recyclage… Pour ce programme, la CEBR (communauté Eau du bassin rennais) est reconnue par l’ADEME comme l’une des trente collectivités pilotes en matière d’adaptation au changement climatique.

Lancé à l’initiative d’Eau du bassin rennais, le programme Terres de Sources soutient et encourage les bonnes pratiques des agriculteurs locaux qui se sont engagés à agir pour l’environnement et pour la protection des ressources.

TERRES DE SOURCES, UNE VALORISATION ÉCONOMIQUE DE LA TRANSITION AGROÉCOLOGIQUE

En plus des actions classiques de protection de la ressource, le programme Terres de Sources propose de nouveaux débouchés (restauration scolaire dans quinze communes notamment) aux fermes en transition vers des pratiques protectrices de l’eau (contrats de quatre ans).

Une phase de commercialisation de la marque Terres de Sources a été lancée en magasins à l’été 2019, et en septembre 2019 le programme a été lauréat dans le cadre des Territoires d’innovation (plan Investissement d’avenir 3), permettant une nouvelle étape industrielle accompagnée de changements de filières.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.