réacteur ASTRID : l’Assemblée Nationale valide la saisine de l’OPECST

La demande de saisine de l’OPECST (Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques) sur l’abandon du chantier du prototype de baptisé Astrid, vient d’être validée par le Président de l’Assemblée nationale (voir courrier joint ci-dessous).

Le député communiste André Chassaigne avait saisit l’OPECST afin d’examiner et reconsidérer cette récente décision du CEA d’abandonner la recherche dans le nucléaire du futur, les fameux sur-générateurs (que les chinois, les russes et les Etats Unis, continuent de développer). Vous pouvez retrouver le contenu de la lettre de saisine sur ce lien, qui fait référence à la tribune d’Yves Bréchet récemment publiée dans notre revue sur ce sujet, que vous pouvez lire sur ce lien.


 

 

« Réunion du Bureau du mercredi 15 janvier 2020

Point n° 12

Saisine de l’Office parlementaire
d’évaluation des choix scientifiques et technologiques

(Rapport de M. le Président)

Conformément à l’article 6 ter de l’ordonnance 58-1100 relative au fonctionnement des assemblées parlementaires qui prévoit que l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPECST) peut être saisi par le Bureau à la demande d’un président de groupe, M. André Chassaigne a souhaité que l’Office procède à une étude sur l’énergie nucléaire du futur.

Le président du groupe GDR suggère que l’OPECST puisse évaluer la pertinence scientifique et technique de l’abandon du projet de réacteur nucléaire de 4e génération (baptisé « Astrid ») et ses conséquences au regard des enjeux climatiques, énergétiques et industriels de notre pays.

Le projet « Astrid » explorait des technologies susceptibles de répondre à certains enjeux lourds de la filière nucléaire — notamment l’approvisionnement en combustible et la gestion des déchets. L’arrêt du projet, a contrario, rend nécessaire une évaluation des choix technologiques disponibles pour développer une énergie nucléaire du futur.

Je vous propose de donner une suite favorable à cette saisine dans les termes que je viens d’énoncer. »

 

Une réflexion sur “réacteur ASTRID : l’Assemblée Nationale valide la saisine de l’OPECST

  1. Il est impératif de poursuivre ce projet ASTRID et d’arrêter notre dépendance vis à vis des USA dès que l’on est en avance, voir les scandales ALSTHOM et GEMPLUS comme mauvais exemple

Répondre à Bonald Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.