Assises communistes de l’écologie: des ambitions politiques à débattre.

Les 4 et 5 Mai 2018, la Commission Ecologie du PCF organise, à l’espace Oscar Niemeyer à Paris, les premières Assises de l’Ecologie du PCF.

Voici le texte conviant à cette initiative:

« L’avenir de l’humanité se joue, aujourd’hui, en bonne partie, sur la relation qu’entretient l’humain la planète, en interaction, plus ou moins affirmée, à la problématique traditionnellement identifiée de lutte de classes.
C’est à partir des engagements militants et citoyens, des réalisations des élu.e.s que nous voulons conforter et actualiser nos parti-pris écologiques et développer les mobilisations.

Nous nous fixons trois objectifs :

favoriser l’engagement militant d’un plus grand nombre d’adhérent.e.s du PCF sur le terrain de l’action environnementale

développer et actualiser nos parti-pris écologiques

valoriser l’activité de élu•e•s communistes

Nos analyses et nos prises de positions reposent sur des idées majeures.

Le capitalisme, au plan national, européen et mondial, exploite partout avec la même indécence, selon les mots de Marx, les hommes et la nature et il cherche à masquer ses méfaits en récupérant le concept de développement durable au travers de stratégies économiques et financières dites « vertes » dans le but de garantir ses profits.

Nous mettons du contenu de classe dans l’écologie ! La lutte, dans un même mouvement, contre les inégalités sociales et environnementales, constitue un « marqueur » communiste et celui-ci doit prendre une place prépondérante, tant dans nos analyses que dans nos actions et nos rassemblements.

Nous voulons construire un nouveau mode développement, de production et de consommation qui interroge, constamment, le comment produire, pour qui et pour quoi en intégrant très fortement les enjeux de sûreté et de santé environnementale.

Nous refusons tout projet de société qui parierait sur les peurs. Nous nous situons à l’opposé d’une telle conception. La place du travail scientifique conserve, à nos yeux, toute son utilité pour comprendre le monde.

S’opposer à la suprématie de la finance, c’est agir pour substituer aux critères financiers du CAC 40 comme du PIB de nouveaux éléments de mesure du bien vivre au travers d’Indices de développement humain (IDH). »

4 commentaires

  1. Bonjour
    Je cherche le texte du discours de Pierre Laurent aux assises de l’écologie. Pas la vidéo. Savez-vous où je peux le trouver ?
    Merci
    Eliane Robin

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.